Microcrèche : “La case Tatie” révolutionne le concept de garde d’enfants

Publié le par Khalam

Hier matin, dans le quartier du bas de la rivière à Saint-Denis, la “case Tatie”, une formule innovante de service d’accueil pour les enfants, a été inaugurée. Une micro-crèche qui s’adapte aux marmailles et rassure leurs parents.
“On connaît déjà la crèche départementale et la Maison ouverte, et désormais on pourra compter avec cette micro-crèche, fruit d’une collaboration entre le Département et la CAF. Cela donnera certainement des idées aux maires, aux entreprises privées ou encore aux hôpitaux car ces structures, tout en répondant aux normes de sécurité, ont le mérite d’être pratiques,” expliquait hier la présidente de conseil général, partenaire de cette opération. Structure de proximité innovante, “la case Tatie” reçoit au maximum neuf enfants surveillés par trois assistantes maternelles agréées qui bénéficient par ailleurs du soutien d’une éducatrice de la Protection maternelle et infantile (PMI). L’idée est de regrouper des professionnels dans des locaux loués par un particulier ou mis à disposition par la collectivité, dans le but de minimiser les coûts de fonctionnement. Ce qui satisfait tout le monde, y compris Aline, une des trois “taties” de cette case pilote du quartier de Petite-Ile : “J’ai toujours le statut d’assistante maternelle indépendante mais dans une crèche. Lorsque le conseil général m’a proposé de venir travailler ici, j’ai vu cela comme une véritable opportunité”. Partout où les besoins de garde se feront sentir, une micro-crèche pourrait être créée que ce soit par un particulier, une collectivité ou une entreprise. Pour des renseignements complémentaires se rapprocher de la CAF, de la PMI ou du service communal en charge de la petite enfance.

 



 
http://www.clicanoo.com/index.php?page=article&id_article=167598

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article